Ressources


Le Globe de Mariée

site internet article (2004)
Revue Française de Généalogie
article (2000)
Centre Généalogique de l'Orne et du Perche
photos et descriptions brèves
trouvées sur Internet
apports de co-listiers
  • Photos
  • Souvenirs
  • un globe précis musées quoi encore ?

  • Autre page Internet consacrée au sujet
  • Un texte de Alain GUILLARD, illustré de 6 photos, est consultable (depuis quand ?) sur
    http://www.guide-bretagne.com/histoire/article-i-5-cat-126.html
    dans un chapitre intitulé "La vie d'antan".
    Si je vous recommande, en introduction, de vous référer à ce lien (découvert seulement le 16 août 2005), n'oubliez pas de revenir sur ma page, puisque la "parenthèse apéritive" proposée ne contient que 300 mots environ.

  • Article tiré d'un numéro Hors-Série d'une revue généalogique nationale

  • Paru fin 2004 ou début 2005 dans le Hors-Série n° 7 de la "Revue Française de Généalogie" consacré au ... Mariage,
    cet article de Marie-Odile MARTIN-THOUVENOT est intitulé "Autour du Mariage".
    Y apparaît une demi-page (colonne de droite de la page 42) dédiée aux ... "Globes de Mariées", texte illustré de 2 photos en Noir-et-Blanc.
    -----------------
    Les globes de mariées
    -----------------
    A la campagne, au 19ème Siècle et au début du 20ème Siècle, la coutume voulait que la jeune épouse conserve sa couronne de mariée sous une cloche de verre posée sur un socle de bois, appelé le "globe de mariée" (ou à l'intérieur d'une boîte ou d'un coffret vitré, mais c'était moins fréquent).
    Le lendemain des noces, la mariée plaçait donc à l'intérieur de ce globe sa couronne de fleurs d'oranger (naturelle ou artificielle) puis, au fil des années, elle y ajoutait des objets symboliques (mèche de cheveux, bouquet déposé dans un petit vase en porcelaine blanche, pièce bénie par le curé, souvenirs du baptême de ses enfants, angelots, oiseaux, ...).
    Elle conservait précieusement ce globe sa vie entière, dans la chambre conjugale.
    La couronne reposait sur un petit coussin en velours, souvent de couleur rouge, parfois rose et plus rarement bleu (en Ile-de-France).
    Les ornements décoratifs et les petits miroirs, déposés eux aussi à l'intérieur du globe, n'étaient pas là par hasard : ils avaient une signification symbolique.
    * Le nombre de petits miroirs en forme de losange correspondait au nombre d'enfants que le couple souhaitait,
    * le miroir central représentait la fidélité,
    * les miroirs rectangulaires se rapportaient au nombre des années écoulées entre la rencontre des promis et leur mariage ...
    De même, les guirlandes de feuilles, fruits ou fleurs en laiton avaient un sens :
    * le raisin pour la prospérité,
    * le blé pour la fécondité,
    * les feuilles de tilleul pour la fidélité,
    * le lierre pour l'attachement ...
    C'est la famille qui dictait ses souhaits relatifs à la réalisation du globe et de ses ornements auprès d'un artisan spécialisé (souvent un horloger).

    Des objets charmants et émouvants, bien représentatifs de l'art populaire du 19ème Siècle.

    [illustrations] --- 2 photos de Eric THOUVENOT [texte] Marie-Odile MARTIN-THOUVENOT
    ////////////////////
    En "bonus", ... ma description personnelle rapide des 2 photos en noir-et-blanc (de qualité médiocre, vu la trame "imposée" à l'impression papier)
    * 2 globes différents, sur socle et avec verre, ...
    - l'un est plus large que l'autre et abrite 2 angelots posés sur le socle, sans doute sans grand miroir central,
    - l'autre, un peu moins "touffu" dans sa partie centrale, avec un assez important miroir central, surmonté d'un oiseau incliné, bec vers le bas.

    J'ai assuré la "promotion" de cet article par des messages sur ces Listes de Discussion :
    Message n° ... == fgw-cgw-picardie@yahoogroupes.fr == 8 août 2005
    Message n° ... == gennpdc@gennpdc.net == 8 août 2005

  • Autre article abordant le sujet

  • Le sommaire des articles parus sur http://perso.wanadoo.fr/cgorneperche/sombul.htm mentionne un article consacré au "globe de mariée" ... dans le n° 43 de l'année 2000 du Bulletin de liaison "Le Puzzle" du Centre Généalogique de l'Orne et du Perche.
    Dans l'impossibilité de consulter "rapidement" la revue citée, j'ai bénéficié de la contribution de Mme Dominique PECHE
    que les "visiteurs internautes" aussi ont à remercier pour sa transcription ci-dessous,
    permettant d'apporter réponse à mes questions lancées sur Liste(s) de Discussion, dans la 1ère quinzaine d'août 2005 :
    - Cet article est-il étoffé ? bien documenté ? long (sur combien de pages ? ... ou de lignes) ? illustré ? ...
    - Décrit-il chaque motif possible ? Aborde-t-il la disposition (dans l'ensemble de la structure) de tel ou tel motif ?
    - Est-il fait mention de la symbolique ?
    - Aborde-t-on le "rituel" de la fabrication ? de la commande ? de la livraison ?

    Texte p. 10 du n° 43, bulletin 1 de 2000 du C.G.O.P. :
    -----------------
    Le Globe de Mariée
    -----------------
    Les globes servaient à conserver la couronne de la mariée.Chaque globe a son vécu, son histoire. Il rappelle les souvenirs d'un mariage. C'est en général la maman de la mariée qui commandait la garniture intérieure chez l'horloger ou le bijoutier qui, à l'époque, étaient des artisans munis de poinçons et de matrices qui leur servaient à découper dans des feuilles de laiton, les fleurs et les feuilles nécessaires pour réaliser cette garniture qui rappelle les souhaits formulés par la maman sous forme de symboles.
    Le plus souvent, au sommet de chaque globe nous avons une colombe qui symbolise la paix et l'amour.
    On y trouve:
    - des feuilles de lierre qui symbolisent l'attachement,
    - des feuilles de tilleul pour symboliser la fidélité.
    - des feuilles de chêne, symbole de la force et de l'amour,
    - des feuilles de vigne et des grappes de raisin, symboles de la réussite, de l'abondance.
    - des épis de blé, symboles de la fécondité.
    (Ils étaient souvent présentés au nombre de 7 pour rappeler les 7 jours de la semaine
    pendant lesquels le mari devait travailler pour nourrir sa famille.)
    On trouve également:
    - des trèfles à quatre feuilles, symbole du porte bonheur.
    - des fleurs de marguerite
    (la fleur que les jeunes amoureux effeuillent en fredonnant la petite chanson bien connue : Je t'aime, un peu, beaucoup ...)
    Il y a le symbole des miroirs:
    Le grand miroir du centre, souvent au bas, qui symbolise la sincérité, la fidélité.
    "Le miroir ne trompe pas, il ne reflète que ce qu'il voit."
    Bien souvent, c'était l'unique miroir qu'il y avait à la maison.
    Les miroirs en forme de rectangle rappelaient les années que le couple avait mis à se courtiser.
    Les miroirs en forme de losanges ou de triangles représentaient les enfants que la famille souhaitait aux nouveaux mariés.

    Quelle richesse de souvenirs est conservée dans ces parures de mariage !
    Recueilli par M. l'Abbé GÉHAN.
    Extrait du catalogue "Musée des noces d'antan". Les trésors du mariage ancien. 35120 Le Mont Dol.


  • Quelques descriptions trouvées sur Internet, début août 2005
  • 1) ------------------- sans photo

    Globe de mariage créé vers 1870-80.
    Protégée sous un dôme de verre légèrement griffé, une couronne de perles de remariage et son bouquet de fleurs d'oranger sur un coussin de soie rose passé.
    * Le miroir représente ici l'harmonie physique de la mariée ;
    * les feuilles de laiton : fidélité, longévité, attachement et prospérité ;
    * la colombe : harmonie et paix.
    Au coeur des perles de verre, une feuille de laiton argenté brille.
    Hauteur 40cm, largeur 24cm.

    2) -------------------- avec photos

       

  • Communication de co-listiers
  • J'attends l'accord de ceux-ci pour mention de leur nom, sur cette page ...

         



     




  • Souvenirs d'enfance passée en Picardie et ailleurs (communications des 7 et 8 août 2005)
  • ,
    J'attends l'accord de ces 3 autres co-listiers "contributeurs" pour mention de leur nom, sur cette page ...
    * J'ai déjà eu l'occasion, gamine, de voir cet objet trôner en bonne place sur le dessus d'une cheminée de la salle à manger d'une tante. Mais à l'époque, poser des questions à une personne d'un certain âge était mal vu, au pire, considéré comme mal élevé, ... donc je me suis abstenue.
    * La prochaine fois que j'irai chez ma mère, je regarderai beaucoup plus attentivement celui qui se trouve toujours sur la cheminée d'une petite chambre.
    * En dehors de la Picardie devaient se pratiquer aussi ces traditions.
    En 1950, étant en vacances dans un village du Languedoc, après un long voyage en train (pas de TGV à l'époque), les enfants que nous étions devaient dormir dans la chambre des grands-parents entourés de magnifiques globes de verre qui protégeaient des bouquets de fleurs blanches ornés de fils d'or.
    * Votre site sur les globes m'a rappelé d'anciens souvenirs enfouis ; ainsi que je vous en avais fait part je me souviens très bien de ces globes mais moins fournis , juste la couronne de mariée, et dans une région autre que la picardie, le Cher ou le Loiret.



  • Ma propre description d'un Globe de Mariée
  • Objet que possédait une cousine de mes parents, dans un village du Sud-Ouest amiénois


    J'ai réalisé cette description rapide et improvisée en 2002 ou 2003, ignorant alors (ou n'ayant pas eu le temps de prendre en compte) les recommandations "standard" proposées par le Ministère des Affaires Culturelles renvoi au site... :

    1. Dimensions et poids
    hauteur maxi de l'ensemble avec verre = 55 cm
    longueur maxi = 35 cm
    largeur maxi = 20,5 cm
    poids (sans le globe en verre) = 1,400 kg
    ...

    2. Globe en verre
    hauteur = 50 cm
    poids = 1,875 kg
    épaisseur du verre = 2 mm
  • En bas, le bord du verre est protégé par une bande de papier beige collée, entourant l'intérieur et l'extérieur, sur 0,5 cm.
    ...

  • 3. Socle
  • en bois, recouvert sur le dessus et les côtés par de la peinture noire, non vernie (ou ternie avec le temps ?)
    (dessous du socle non peint = bois laissé brut)
  • posé sur 4 petits pieds de même couleur noire, en forme de toupies d'environ 1,5 cm de hauteur et de diamètre
  • épaisseur du socle (sans les pieds) = 3,2 cm
  • Tout le bord du socle est parcouru par une rainure destinée à bloquer / caler le globe en verre.
    La rainure a été taillée avec soin et précision ... L'intérieur de cet "évidement" est peint aussi (donc pas resté à l'état de bois brut).
    Cette rainure est nettement plus large que l'épaisseur du bord du globe en verre.
    ...

  • 4. Face avant
  • L'ensemble n'est pas constitué par un coussin (sur lequel est sensé être exposé quelque chose, comme dans le cas d'autres globes), mais présente plutôt l'aspect d'un panneau, d'une façade.
  • couleurs principales
    ...
    ...
    ...

  • 5. Dos
    ...
    ...
    ...
    ...

    6. Motifs
  • hauteur générale de l'ensemble (des motifs), à partir du socle = 48 cm
  • éléments végétaux et floraux : feuilles, fleurs, boutons, entrelacs (tiges, pousses, etc ...)
  • miroirs de 2 types différents = losanges et rectangles "incurvés"
  • oiseau en vol, "ailes déployées", tenant dans son bec une couronne
    ...

  • 7. Matériaux
  • métal doré (laiton ?) qui semble avoir été embouti et non coulé pour la réalisation des dessins et volumes des motifs : feuilles, fleurs, oiseau ...
    ...
    ...
    ...

  • 8. Etat général / Etat de conservation
  • La bordure du verre, protégée à l'origine par quelque chose couvrant le papier beige collé, n'est plus munie de sa protection décorative (dont l'épaisseur devait logiquement correspondre à la largeur de la rainure du socle en bois).
  • Peinture de l'intérieur de la rainure du socle "usée" (bien plus terne que le socle lui même)
    => usure due au frottement, au poids du globe en verre
    ...
    ...
    ...


  • Musées et Expositions


  • merci aux co-listiers m'ayant confirmé ou communiqué ces adresses ...

  • en "Brière", région nord-est de St-Nazaire (44) => Ile de Frédrun :
    "La Maison de la Mariée" présente, dans un intérieur typiquement briéron, une étonnante collection de parures de mariage aux fleurs d'oranger en cire et permet d'en découvrir la fabrication.
  • Gilles GUINGNIER
    Le lien Internet est - bien sûr ! - prévu ! Patience !...

  • à Oger, 1 rue de Avize, près d'Epernay (Marne) :
    Petit "Musée des Traditions de l'Amour et du Champagne" où vous découvrirez toute une collection de globes de mariage, entre autres objets, de 1820 à 1920.
    Tél. : 03.26.57.50.89
  • Bernadette MERSEILLE
    Le lien Internet est - bien sûr ! - prévu ! Patience !...
    La visite est guidée et dure une heure environ pour "les Globes de Mariées" et "les Etiquettes de Bouteilles de vin".
    Vers le 20 août 2005, il m'en a coûté 6,- €.

  • à Crépy-en-Valois dans l'Oise, l'Abbaye St-Arnoul :
    Superbe abbaye, ... vous pourrez y voir une exposition complète de bouquets de mariées avec beaucoup d'explications et vous serez chaleureusement reçu et renseigné. Dans l'Abbaye, ouverte d'avril à novembre le dimanche de 14 h. à 19 h., l'exposition est permanente.
  • Jeannine MONNET
    Voir le site officiel de l'Office du Tourisme local :
    http://www.tourisme.fr/office-de-tourisme/crepy-en-valois.htm
    "Abbaye St-Arnoul et son Musée des Arts et Traditions populaires, collection de souvenirs de mariage"

    Le compte rendu et les commentaires (suite à ma visite du dimanche 14 août 2005) sont en cours ! Patience !...
    Je peux déjà dévoiler que l'entrée est gratuite et qu'il est posssible d'y acheter pour 4,- €
    un petit fascicule de couverture bleue, intitulé "Souvenirs de Mariage" et comportant 40 pages.

  • à Vacheresses-les-Basses, village en Eure-et-Loir (28) :
    existe un "Musée des Globes de Mariées". Si un jour vous venez en Beauce ...
  • Karine VIOT
    Le site (illustré de 3 photos accessibles successivement par un petit menu déroulant)
    http://www.chateauxandcountry.com/chateaux/vacheresses/index_fr.html
    mentionne ceci :
    ... impressionnante collection de "couronnes de mariées". Cette collection est sans doute la plus belle actuellement connue.
    Du 1er avril au 30 novembre : les samedis, dimanches et jours fériés
    Du 1er juillet juillet au 30 août : tous les jours
    En Eure-et-Loir, le Manoir de Vacheresses-les-Basses, dans la commune de Nogent-le-Roi, présente une magnifique collection d'environ 300 bouquets et couronnes de mariée sous globes. Ces "reliquaires d'amour" racontent les touchants témoignages ornementaux que portaient les mariées du siècle dernier.

  • à Tour-en-Sologne (41250), Château de Villesavin :
    "Musée du Mariage", exposant 1500 objets, dont 350 "diadèmes de mariées" ...
    Tél. : 02.54.46.42.88
  • Le lien Internet est - bien sûr ! - prévu ! Patience !...
    http://www.tourisme.fr/chateau-villesavin/
    http://location-de-salle-tour-en-sologne.chateauvillesavin.com/index.htm
    http://perso.wanadoo.fr/serge.grolleau/ChateauVillesavin/Chateau%20Villesavin%20Musee%20du%20Mariage.htm
    http://www.chateauxcountry.com/chateaux/villesavin/struct_fr.html

    voir ce que j'ai "tiré" du compte rendu de la visite réalisée, en octobre 2005, par Serge HARLÉ,
    qui précise avoir alors payé 7,50 € d'entrée (tarif permettant l'accès à tout ce qui est "visitable" au château, donc pas seulement au Musée du Mariage)

  • quoi encore ?

  • commentaires rapides :
  • hauteur moyenne constatée = entre 35 et 55 cm
  • de tels "objets" existent encore en nombre non négligeable, proposés lors de "réderies" ou "vide-grenier" ... Mais ils sont la plupart du temps amputé de leur ... "globe".
    Très fragile, bien évidemment, cet objet en verre fut aussi parfois détourné de sa fonction première pour protéger, par exemple, des horloges de buffet ou commode.


  • La visite fut brève ... car le site est en construction !
    Retour au menu "Recherches en cours ou en projet"
    Retour au menu "Lieux"
    Retour à la page d'Accueil                                    Retour au menu "Ressources"